Imprimer

Monsieur Slim Chaker présente les priorités du ministère des finances pour les 100 premiers jours

Lundi le 13 Avril 2015                                                                                        Monsieur Slim Chaker, ministre des Finances, a présenté, aujourd'hui lundi 13 avril 2015, au cours d'une rencontre avec les représentants des médias au Palais du gouvernement à la Kasbah, les mesures prioritaires de son département au cours des 100 premiers jours.
Ces mesures se résument en cinq grands axes.
Il s'agit de:

  • La préservation des grands équilibres financiers pour l'année 2015 et ce, à la lumière de l'évolution de la situation économique et sociale, et la préparation du projet de loi de finances complémentaire pour l'exercice 2015 qui ne comportera pas des mesures fiscales il s'agit d'un ajustement budgétaire en raison des changements dans les prévisions surtout au niveau de l'instabilité des prix des hydrocarbures et du taux de change du dinar par rapport au dollar.Le ministre a, également, annoncé que le démarrage, depuis le mois demars dernier,de la préparation de la loi de finances pour 2016, qui comportera une grande partie des réformes fiscales.

    Consulter le vidéo 


             

             
  • L'élaboration d'un plan global de modernisation de la douane afin de préserver l'économie nationale. Le ministre a réaffirmé à l'occasion la détermination du gouvernement à lutter contre le phénomène de la contrebande particulièrement au niveau des régions frontalières et des ports.Cela consistera en le réaménagement des postes frontaliers et des ports par les équipements nécessaires (skaners, caméras de surveillance, tablettes...), outre l'installation d'une brigade d'intervention rapide.

    Consulter les vidéos 

             

             


             

  • L'accélération des grandes réformes notamment fiscale et bancaire. Il est prévu que le 15 juin est le délai fixé pour la finalisation de l'audit globale qui concerne les trois banques publique. Il sera également procédé à l'adoption de la loi sur la recapitalisation de ces banques et le recrutement de représentants de l'Etat dans les Conseils d'Administration par l'intermédiaire d'un appel à candidature des compétences nationales. Les grandes réformes devraient également toucher le système fiscal notamment en matière de simplification des textes, la révision du régime forfaitaire et le renforcement de la spécialisation.

    Consulter le vidéo 



  • La modernisation des moyens et conditions de travail au sein de toutes les administrations et bureaux relevant du ministère des finances aux niveaux central et régional et ce à travers l'aménagement des espaces d'accueil, la consolidation des outils de travail par des équipements informatiques et les nouvelles techniques dans le domaine des TIC et l'instauration d'une norme qualité.

    Consulter les vidéos 



  • La vérification des fonds alloués et qui n'ont pas été dépensés dans les gouvernorats et leur réaffectation pour des projets urgents à forte employabilité et à effet direct sur le développement régional, tout en chargeant le Contrôle Général des Finances (CGF) d'un audit au niveau de trois gouvernorats pilotes : le Kef, Sidi Bouzid et Médenine.

    Consulter le vidéo 



   

Intervention du ministre des finances sur la chaine "ALWATANYA 1"le 13 Avril 2015

Intervention du ministre des finances sur les ondes "EXPRESS FM"le 13 Avril 2015


 

Intervention du ministre des finances sur les ondes "EXPRESS FM" le 21 Avril 2015 

{soundcloud} https://soundcloud.com/minist-re-des-finances-tn/expresso-avec-slim-chaker-le-21-04-2015 {/soundcloud} 

Intervention du ministre des finances sur la chaine "Attounissia"le 14 Avril 2015